ARTICLE
Je peins la faune sauvage à l'aquarelle
Lizeth Lifestyle le Mag Écrit par LIZETH
Je m’appelle Lizeth j’ai 28 ans et je suis d’origine colombienne. Je suis arrivée en France il y a 10 ans. J’avais toujours eu une petite passion pour les arts manuels (dessin, peinture, spécialement l’aquarelle) mais par manque de moyens, mes parents ne pouvaient pas me proposer les formations nécessaires pour développer ces passions.
..........................................
....................
Les prémisses de ma passion
À mon arrivée en France, je me suis vite rendu compte que je pouvais me procurer les outils pour débuter l’aquarelle pour « pas trop cher ». Je me suis retrouvée avec mon bloc de papier aquarelle, deux pinceaux et une boîte d’aquarelle Winsor & Newton. Sans savoir par où commencer, j’ai fait ma première aquarelle en 2013 à l’aide de vidéos YouTube. Au fil des années, différentes vidéos YouTube, blogs et photos sur internet ont été ma source d’inspiration pour ces heures perdues où j’avais envie de créer. J’avais à l’époque une bonne capacité pour reproduire des dessins que je voyais sur internet mais j’étais complètement incapable de faire mes propres créations.

Ce n’est qu’en Septembre 2019 que j’ai décidé d’ouvrir une page instagram dédiée à mes peintures et avec l’envie de peindre régulièrement je me suis lancée dans mon premier challenge « inktober » (ndlr : un challenge qui consiste à créer et partager une oeuvre par jour en fonction des thèmes officiels proposés ou non… durant tout le mons d'octobre). On dit que pour créer une habitude on doit travailler quotidiennement pendant 15 jours. En restant consistante pendant tout un mois, à la fin je pouvais plus me passer de peindre !
Au fil des jours et les mois qui ont suivi, j’ai découvert non seulement que j’étais bel et bien capable de dédier quotidiennement du temps à peindre, mais aussi que j’aimais peindre des animaux.
Passion aquarelle Lifestyle le Mag
Les animaux au coeur de ma passion
Des animaux différents, des animaux à moi avec du réalisme mais accompagnés de touches légères de couleur qui les rendent uniques. J’avais trouvé mon propre style sans forcer.

Aimante des animaux j’en peins de tout type, mais j’ai une préférence pour les animaux en danger d’extinction, j’aime pouvoir transmettre d’une manière différente la beauté, l’équilibre fragile de leur existence et le danger imminent de leur disparition. J’aime les regards expressifs, ce type de regard qui provoque un sourire, une réflexion. Je privilégie les couleurs vives et intenses tout en gardant un peu de « réel » sans que ça perde la fantaisie.

Travailler l’aquarelle en générale me procure un sentiment d’énorme satisfaction. La satisfaction d’avoir réussi à mettre sur une page ma pensée, mes émotions. Je ne réfléchis pas à l’avance aux couleurs que je vais utiliser, des fois je laisse ma main travailler et mon cerveau se déconnecter complètement. Desfois je me surprends moi-même avec des associations complètement improbables, uniques, comme chacun de ces animaux.
J’avais trouvé mon propre style sans forcer.
Passion aquarelle Lifestyle le Mag Passion aquarelle Lifestyle le Mag
Le travail reconnu
Je n’aurai jamais cru avoir autant de personnes aimer mon travail ! J’aimerai pouvoir sensibiliser autant de personnes que possible sur la cause animale et récemment j’ai eu l’opportunité de donner une de mes peintures à l’association de primates de Grande Bretagne pour leur événement caritatif annuel, tous les fonds seront donnés à la conservation des chimpanzés en Uganda ! Une cause qui m’a beaucoup émue et qui correspond tout à fait à mon envie de sensibilisation. Je suis heureuse de savoir qu’une de mes peintures fait partie d’une ouvre caritative plus grande que ce que j’aurai pu imaginer !

Au fil des mois non seulement j’ai trouvé mon style artistique, une communauté passionnée par mon travail mais ça m’a permis de rêver d’un jour pouvoir vivre de mon travail à l’aquarelle, avoir peut-être un jour ma propre exposition, mais surtout aider autant d’animaux que possible ! Je ne cesse pas d’apprendre pour pouvoir proposer des aquarelles avec un sens, un sentiment.

Si je peux donner un conseil à quelqu’un qui hésite à se lancer, ça serait de le tenter ! Même si vous ne dessinez pas bien, vous ne pouvez rien perdre ! Un bloc de papier aquarelle, deux pinceaux et une boîte d’aquarelles vous couteront moins de 20€ et vous aurez un loisir qui vous permettra de créer, de vous amuser et de vous évader !
Pour continuer l'aventure avec Lizeth, suivez la sur :
Son e-Shop
Instagram
Son Blog
Passion aquarelle Lifestyle le Mag Passion aquarelle Lifestyle le Mag

Les 3 derniers articles du Mag !
Soutiens le mag en t'abonnant